Calar de la Santa

L'histoire gravée dans la pierre

Chaque époque a trouvé son utilité à la pierre

La pierre de ces précipices nous narre l'histoire des différentes cultures préhistoriques qui se développèrent dans cette zone. Les peintures rupestres, déclarées Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco, et les vestiges de peuplements de l'âge des métaux font du Calar de la Santa un lieu de grand intérêt historique et culturel.

La pierre est utilisée depuis des milliers d'années

Les « calares » sont des zones où abondent les roches calcaires et dont on profita des milliers d'années durant pour en extraire des blocs de pierre, utilisés comme matériaux de construction. L'aridité des carrières et de leur paysage contraste avec l'épaisseur des forêts de genévriers thurifères en font un lieu unique.

L'eau jaillit de la pierre

Les massifs calcaires de ces montagnes sont à l'origine de nombreuses sources et ruisseaux dotés d'une grande variété d'espèces d'intérêt botanique. Ces eaux ont une fonction écologique vitale puisqu'elles alimentent continuellement le débit du fleuve Segura.
Benizar
Calar de la Santa
Cañada de la Cruz
El Sabinar
Moratalla
Castillo de Moratalla
Santuario de la Rogativa
Ayuntamiento
Casona Rueda
Convento franciscano de San Sebastián
Iglesia Nuestra Señora de la Asunción
Ermita de Santa Bárbara
Iglesia de la Purísima
Ermita de San Bartolomé
Iglesia de Santa Ana
Rincón florido
Teatro Trieta
Mirador de la Plaza de la Iglesia
Volver